Détails Blog

  • Blog
  • Détails Blog
image
Partagez:

Vision des Jeunes filles ghanéennes

Nous priorisons un accès aux possibilités d’emploi, orientation et mentorship, ressources telles que la terre ou le capital, les services adaptés aux jeunes et la création « safe space », contraception, information et produits de base pour la gestion de la santé menstruelle.

Vision : Combler l’écart d’inégalité

Nous sommes optimistes quant à la réduction des inégalités en raison du soutien déjà apporté aux femmes et aux filles grâce à l’accès à l’éducation, aux opportunités d’affaires et de carrière, au nombre croissant de femmes leaders d’entreprise et de programmes de mentorat. Toutefois, nous croyons que l’écart entre les sexes sera considérablement réduit lorsque l’innovation sera appliquée dans les domaines de la formation pratique des compétences (practical skill trainning), de l’amélioration des programmes de littératie financière pour les femmes dans tous les clivages socio-économiques. Pour celles d’entre nous à la recherche d’un emploi, le manque d’expérience et de compétences est l’un des plus grands obstacles à l’accès à l’emploi. Pour celles d’entre nous qui démarrent nos entreprises, l’accès au capital ainsi que le mentorat pour naviguer dans les aspects critiques de nos entreprises sont des obstacles. Malheureusement, nous sommes également confrontés à des abus physiques, verbaux ou sexuels qui sont quelques-uns des obstacles supplémentaires à la recherche d’un emploi ou de ressources d’accès pour leurs entreprises.

Vision : Combler l’écart d’accès aux SRAJ et aux services

Nous croyons que l’information sur les SRAJ sera accessible à un plus grand nombre de femmes et de filles, quel que soit leur statut social ou économique. Cela se traduira en de meilleurs résultats en termes de santé génésique et maternelle. Toutefois, à long terme, nous croyons qu’avec un meilleur accès aux services et à l’information de la SRAJ, les obstacles sociaux à l’éducation et à d’autres possibilités économiques seront réduits.

Vision : Mettre fin à la violence à l’égard des femmes et des filles

Faciliter les dialogues ouverts et amicaux avec les adolescents et les garçons, des services de conseil de base pour tous, ainsi que des discussions de groupe ciblées sont des moyens novateurs de compléter la défense de haut niveau, la constitution et les réformes institutionnelles pour protéger les droits des femmes et des filles. En promouvant l'autonomisation des femmes et des filles, les institutions de l’État devraient être réformées pour soutenir le processus.

Vision : Combler l’écart entre les inégalités en matière d’éducation

Nous espérons que l'égalité à l’accès à tous les niveaux d’éducation sera atteint en Afrique d’ici 2030. Nous pouvons y parvenir en rendant l’éducation plus inclusive pour les personnes handicapées et les marginalisées ; la supervision scolaire devrait être intensifiée ; entériner une action affirmative ; élargir les infrastructures ; élargir les programmes professionnels et techniques et supporter le Fonds de Développement des Compétences. En général, elles ont demandé plus investment pour amener les filles à s'intéresser à la science et les mathématiques.

 Nous sommes déjà à la tête de solutions. Nous avons besoin du soutien des agences des Nations Unies, des gouvernements, des société civile et d’autres parties prenantes pour faire plus.

#AfricaGenEquality

 

Commentaire:

Laissez un commentaire

Vos données personnelles ne seront pas divulguées.