Essodolom AMAOU TALLE epse TCHALLA PALI

Partagez:


Essodolom AMAOU TALLE epse TCHALLA PALI     ( PDG/ OTOCI SA, STK)

Née en 31 décembre 1952, Elisabeth Essodolom PALI-TCHALLA fait partie des femmes influentes du Togo de par son parcours professionnel et son engagement dans la société.

Sage-femme de profession nantie d’un diplôme d’Etat en 1973 elle s’oriente très vite dans le commerce international à partir des années 1981 avec la création de la holding Estética 2000 spécialisées dans la vente des produits cosmétiques et représentée dans plusieurs pays de la sous-région ouest africaine, d’Europe et d’Asie.

En 1990, elle est la première femme togolaise à se lancer dans l’activité portuaire avec l’ouverture en 1998 de son tout premier parc automobile chargé de l’importation des véhicule d’occasion.

Son expérience dans le domaine maritime va se diversifier et en 2007 elle crée OTOCI SA dont elle est la PDG et qui œuvre dans le Transit maritime, les Transports logistiques, l’Entreposage, la Consignation et la Manutention. Son parcours fulgurant dans le domaine maritime suscite admiration au-delà des frontières de son pays.

En 2015 elle est associée à l’initiative de WIMA Africa (Women in maritim) portée par la présidente de la commission de l’Union Africaine d’alors, Dr Nkosazana DLAMINI ZOUMA pour regrouper les femmes du secteur maritime en Afrique. En 2016, elle participe à la mise en place de la branche togolaise de WIMA dont elle est à ce jour la marraine nationale.

Femmes d’affaires, Elisabeth Essodolom PALI-TCHALLA, est aussi reconnue pour son engagement social.

Depuis plus de 25 ans, à travers la fondation SOIF qu’elle a créée et dont elle est la présidente, elle s’illustre à travers le soutien multiforme aux initiatives féminines, la lutte contre la pauvreté, l’aide aux enfants démunis et la promotion des activités génératrices de revenus en milieux ruraux.

Elle a à son actif de nombreuses campagnes foraines de délivrance des actes de naissances aux femmes et enfants dans certains milieux ruraux. Femmes courageuse, vertueuse et grande combattante pour l’égalité homme-femme, sa lutte pour la scolarisation de la jeune-fille est sans faille. Sur le plan national, son nom est toujours associé au secteur agricole et précisément à la filière karité.

En 2016, au sortir du Forum AGOA organisé par le Togo, c’est elle qui prend l’initiative sur fonds propres de réorganiser les femmes du secteur karité de l’ensemble de territoire national au sein de la FIKATO (Filière Karité du Togo) dont elle est la présidente.

Ses efforts reconnus par l’Etat Togolais vont baliser la voie à la mise en place de l’interprofession karité du Togo qu’elle préside depuis 2019. Présidente Directrice-Générale de la Société Togolaise de Karité(STK) et membre du comité exécutif de l’Alliance Globale du Karité(AGK), Elisabeth Essodolom PALI-TCHALLA a pour engagement de gagner le pari de l’autonomisation économique de la femme rurale à travers le karité.

Apôtre de la paix et de la non-violence, celle qu’on appelle affectueusement « Maman » n’hésite pas de prendre son bâton de pèlerin en sa qualité d’ambassadrice de haut rang de la Fédération pour la Paix Universelle (FPU) pour sensibiliser les populations à la paix et au mieux vivre ensemble.

Ses efforts ne laissent pas indifférentes les plus hautes autorités de son pays. En 2019 elle est élevé au rang d’officier de l’ordre du mono par le Président de la République togolaise, Son Excellence Monsieur Faure Essozimna Gnassingbé.2

#AfricaGenEquality